« DE GRAND-MÉTIS À KEY WEST » contemplation de l’eau L’espace contemporain de Montréal présente Françoise CLOUTIER

« DE GRAND-MÉTIS À KEY WEST » contemplation de l’eau
L’espace contemporain de Montréal présente Françoise CLOUTIER
 
L’espace contemporain, Galerie d’art de Montréal, située au 5175, av. Papineau (coin Laurier), présentera du 12 au 24 septembre 2017, « De Grand-Métis à Key West – Contemplation de l’eau ». Une exposition solo de l’artiste aquarelliste Françoise CLOUTIER. Le vernissage aura lieu, samedi 16 septembre de 14h à 16h. Vous y êtes cordialement invités. (Entrée gratuite) Le public aura accès à la galerie aux heures suivantes : mardi et mercredi de 12h à 18h, jeudi et vendredi de 12h à 20h, samedi et dimanche de 12h à 17h.
 
 
L’EXPOSITION  « DE GRAND-MÉTIS À KEY WEST » Contemplation de l’eau
 
L’artiste Françoise CLOUTIER nous fait découvrir le monde de l’aquarelle d’une manière très sensible et spontanée. Ainsi, tout simplement, l’artiste nous ouvre les portes de son atelier pour nous faire entrevoir les grands espaces maritimes à travers ses séances de contemplation. Une vue et une réflexion sur cette énergie de l’eau qui fait écho au geste artistique, exploitant les scènes changeantes amenées au gré des marées.
 
L’exposition « De Grand-Métis à Key West – Contemplation de l’eau » nous propose une suite d’oeuvres représentant des temps d’arrêt sur des lieux où le fleuve devient mer. En scrutant l’horizon, l’artiste nous traduit en aquarelle ses moments au large et la chaleur des couchers de soleil. On y saisit les formes et les lignes, quelquefois en perspective aérienne, permettant d’énoncer le point de vue unique sur l’immensité et l’écoulement des flots.
 
 
L’ARTISTE – Françoise CLOUTIER
 
Diplômée d’histoire de l’art, Françoise Cloutier s’est intéressée à la peinture abstraite au Québec des années ’50,  elle a œuvré au service d’éducation du Musée d’art contemporain. Son mémoire de maîtrise, rédigé sous la direction de François-Marc Gagnon, sur la Structure de l’espace pictural dans l’œuvre parisienne de Paul-Émile Borduas l’amène à étudier l’exploitation de la lumière et de l’espace.
 
Depuis 2009, elle participe à des ateliers de création artistique, au Musée des Beaux-arts de Montréal, au Cummings Art Centre, à la galerie Kaf’Art, au Centre culturel de Cartierville et à l’Atelier circulaire. Elle produit des tableaux entre la figuration et l’abstraction avec une fascination pour la ligne d’horizon, cette ligne qui a inspiré une première aquarelle et qui depuis enclenche tout son processus créateur.
 
-30-

_________________POUR VOTRE iNFORMATiON_________________

Vous aimerez aussi...

Translate »